LE PAPE EXCOMMUNIE KELENBORN

Afin de le châtier pour son comportement inacceptable vis à vis de représentants de la Macronie, le pape François n’y est pas allé par quatre chemins: l’ex communion du coupables qui lui vaudra les affres de l’Enfer sous l’oeil attentif de Satan. François, de passage à Pontmain a tenu à réconforter Geraldine.

COPIE D’UN COURRIER ADRESSE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE*

Martin kelenborn[1]                                                                                  21 juin 2021

kelenborn125@gmail.com

                                                                                                              Monsieur le Président de la République

                                                                                                              Palais de l’Élysée
                                                                                 55 rue du Faubourg-Saint-Honoré
                                                                                  75008 Paris, France

Monsieur le Président ,

   Le patronyme Kelenborn  désigne un petit groupe d’amis qui, depuis 2008 environ animent un site humoristique appelé Kelenborn.e-monsite.

  Ce site content des images, des textes et des vidéos et la cible en est non seulement les personnalités politiques du moment mais aussi d’autres dont la personnalité est controversée comme BHL, Yann Moix ….

Il s’agit donc d’une satire politique dans la tradition française.  Dans des temps peu démocratiques, Daumier avait immortalisé Louis XVIII sous la forme d’une poire et le personnage de Napoléon III le fut sous celle de Badinguet

Et que dire de Baudelaire et de ses poésies sur la Belgique ou de la chanson de Brel sur les Flamands !

Le ton est celui d’une forme d’anarchisme de droite mais le site ne contient aucun appel au meurtre. Aucun propos négationniste ou toute autre chose punie par la loi

Tout s’était bien passé jusqu’à ce que nous ouvrions une rubrique « Goûtez la Mayenne »

Il nous avait échappé que ce département qui fut le premier à prendre les armes contre la République et le dernier à les déposer avait toujours du mal à se faire à cette idée que l’exercice de la démocratie s’accompagne d’un droit à l’impertinence et que le temps n’est plus où le Comte de Rohan-Chabot pouvait faire rosser Voltaire par ses valets….Sauf en Mayenne qui s’est illustrée quand la justice y a condamné un militant politique pour avoir exhibé une pancarte « Casses toi pov con » au passage d’un président de la République, condamnation qui fut annulée par la  Cour européenne des droits de l’Homme.

Deux parlementaires dont l’une députée LREM ont déposé une plainte ainsi qu’un maire

  1. Le ton des caricatures ou vidéos incriminées est celui que l’on pouvait trouver chez Reiser dans le défunt Hara-Kiri hebdo et ce  même, si Reiser ciblait rarement des personnages politiques. Globalement il n’est pas différent de celui de Coluche ou de Laurent Gerra voire même parfois de Bigard, toutes personnes qui n’ont pas été inquiétées pour leurs propos et écrits. Des liens sur ces pages figurent en annexe à ce courrier. Quand Laurent Gerra ridiculise Jack Lang , il ridiculise aussi Saint Dié et les Vosges sans que le maire de Saint Dié ou le président du conseil départemental des Vosges s’offusquent de la piteuse image qui est donnée du pays. Jack Lang lui-même, qui fut ministre et pas modeste parlementaire inconnu des médias a l’intelligence de faire semblant d’être complice. Ce n’est le cas, ni de madame Bannier , ni de madame Doineau qui sont, au pire présentées sur le site comme des personnes un peu « nunuches »
  • Mais il y a pire :

Faut-il rappeler à ces dames qu’elles ne sont malheureusement pas les seules à manquer d’humour. C’est pour avoir caricaturé le prophète que 12   journalistes de Charlie Hebdo sont morts il y a six ans.

Evidemment, ni l’une ni l’autre n’invoque le blasphème mais un minimum de décence aurait pu les conduire à plus de retenue. S’en prendre à des caricatures, c’est ajouter sa voix à celle de sinistres forces politiques qui ont « excusé » les crimes islamistes au motif qu’on avait provoqué les musulmans.  Il est une certaine Mila qui craint pour sa vie parce qu’elle s’en est prise à l’islam sur internet.

 Il est, vous ne l’ignorez pas, des territoires de la République où les gens ont peur de signaler à la police le vol de leur voiture.

Ces simples éléments ne devraient pas échapper à des représentants de la République et auraient dû les conduire à plus de décence

Faut-il ajouter que madame Bannier qui porte allègrement les « godillots » de la majorité présidentielle semble oublier que la sinistre  loi Avia qu’elle a votée a été censurée par le Conseil Constitutionnel

3 A un moindre degré, nous voudrions ajouter notre étonnement que les intéressées, qui ont désigné comme offensantes les dialogues de cochons (qui ne sont que la reprise d’un dessin parfaitement inoffensif de Jean Marc Reiser) n’aient pas cru bon de citer une des pages de la rubrique.

Il s’agit d’un copier-coller d’une dizaine de pages du livre de François Cavanna « Les Russkofs » ( voir lien) Il y raconte sa captivité à Berlin dans le cadre du STO. Il a pour compagnons d’infortune des filles russe admirables de courage qui font une grève de la faim pour protester contre la nourriture infâme. Six sont emmenées ; deux reviendront bien amochées et quatre auront disparu on imagine où.

Mais il y a aussi un « troupeau de mayennais » (terme utilisé par Cavanna) ravis de pouvoir travailler pour l’ennemi, ce d’autant que les familles leur envoient même des rillettes et qui fustigent et dénoncent les sabotages des russes. Les propos et comportements  de ces collabos font vomir mais rappellent la réalité : on a plus collaboré que résisté dans ce département dont le président du conseil demande à ses concitoyens d’être fiers d’être mayennais quand ils se font insulter au tout début de l’épidémie de Covid.

Il n’est pas étonnant que mesdames Bannier et Doineau perpétuent la tradition

Non, décidément non : nés pour la plupart en Mayenne nous voulons dire notre honte à ceux qui ont élu ces représentants nostalgiques d’on ne sait quel ordre politique pourvu qu’il ne soit pas démocratique. La censure comme remède à a médiocrité.

Aux termes de l’article 5, le Président de la République veille au respect de la Constitution dont la déclaration des droits de l’homme et du citoyen font partie.

Comme la France n’est pas encore une sorte de «  Frenchbabwe » , la liberté d’expression constitue un principe que vous êtes en charge de défendre et c’est à ce titre que le Conseil Constitutionnel a sanctionné la liberticide loi Avia.

Les plaintes  des parlementaires précitées témoignent d’un mélange de mépris et d’ignorance des règles les plus élémentaires de la démocratie. Lorsque des droits sont utilisés , non pour obtenir que la justice sanctionne des comportements manifestement répréhensibles , mais dans le but d’intimider, il est bon de rappeler aux auteurs de ces actes que la liberté d’expression a une valeur supérieure à leur amour propre

Elles sont d’autant plus inacceptables que les intéressées devraient plutôt déployer leur zèle à fustiger les nombreux « représentants » du peuple aujourd’hui mis en examen ou…pas encore et parmi lesquels les membres de leurs formations politiques sont notoirement représentés.

Je vous saurais gré de le leur rappeler.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre considération

MK

http://kelenborn.e-monsite.com/pages/nouvelles-1/goutez-la-mayenne/balance-ton-porc.html

http://kelenborn.e-monsite.com/pages/nouvelles-1/goutez-la-mayenne/gloire-a-la-mayenne.html

et pour Cavanna

http://kelenborn.e-monsite.com/pages/nouvelles-1/goutez-la-mayenne/cavanna-une-mayenne-peu-glorieuse.html


[1] Il s’agit du pseudonyme du collectif dont les membres souhaitent conserver l’anonymat, certains étant en activité. On rappellera que Michel Rocard a, un temps, écrit sous le nom de Michel Servet. C’est la raison pour laquelle seule une adresse mail est communiquée pour la réponse.

  • copie de ce courrier a été adressée au président du conseil départemental et aux maires des trois grandes villes du département

LA BÊTE DE FONTENAY

Comme si la Covid 19 ne suffisait pas, une nouvelle maladie vient d’être détectée dans l’ouest de la France.Un certain Trisobique , bien connu des services a été atteint.

Cette maladie a été appelée la Bête de Fontenay, non en référence à la célèbre dame au chapeau mais au fait qu’elle transforme le nez en pomme de terre dont la Belle de Fontenay est une espèce connue. Elle est connue pour présenter quatre stades:

                                       STADE1

STADE 2
                                  Des germes semblent aparaitre: en fait ce sont des vers
Trisobique meander bete de fontenay 2

STADE 3 : Pourriture qui progresse

STADE 4: La pourriture disparait et laisse place à une cicatrice en forme d’anus, stade ultime de l’évolution , le malade ayant le cul à la place de la tête tel que la nature l’avait programmé

   Trisobique en serait actuellement au stade 2 puisque quand il se mouche, il dit trouver des vers dans son mouchoir